De l'enregistrement Ballade des chats perdus

Paroles

Jo était un vilain matou
Un jeune chat aux poils roux
Il habitait chez sa maîtresse
Celle qui l’aime et qui le dresse
Elle était si bonne pour lui
Pourtant dès qu’il sortait la nuit
C’était dans sa nature
Jo sautait la clôture
Il aimait les minettes
Jo n’était pas tout net
À patte de velours
Jo menait ses amours
Courait la galipette
Jo n’était pas tout net
Or un hiver tard dans la nuit
Une belle prénommée Nelly
Chatte d’Espagne un peu nymphette
Rôdant tout près lui dit tout net
Tu es parfait pour moi
Mignon comme pas un chat
(Dans le quartier sur les poteaux
Il avait bien vu sa photo
Fort jolie bête a première vue
Son maître la croyait perdue)
Mais les chats ne se perdent pas
Tous les félins savent ça
S’ils filent sans laisser d’adresse
C’est pour avoir plus de caresses
«Et ta maîtresse?» demanda-t’elle
«La nuit à toi - le jour à elle»
À l’aube il rentrait en vitesse
Se blottir contre sa maîtresse
Mais aujourd’hui Jo ne cours plus
Sa maison c’est aussi la rue
Il a compris qu’il est un chat
Que les chats ne s’attachent pas
S’ils filent sans laisser d’adresse
C’est pour avoir plus de caresses